Matcha is the new black

Matcha is the new black

Vous n’avez pas pu passer à côté, car c’est l’une des tendances food les plus populaires du moment… Et c’est même un vrai phénomène, puisque c’est une mode qui perdure depuis plusieurs années déjà.

Le thé Matcha, cette boisson d’un beau vert naturel, je le croise partout et je le découvre décliné à toutes les sauces.

A Nice, ma ville d’origine, seuls quelques coffee shops un peu pointus vous proposent cette boisson, mais ici, à Saïgon, l’ouragan Matcha est bel et bien passé par là. C’est pourquoi j’ai décidé de vous en parler ici, au cas où, comme moi, vous ayez un train de retard.

Mais en fait…. c’est quoi exactement ?

(Ce paragraphe est gentiment sponsorisé par nos amis de chez Wikipédia 🙂 . Pour nos amis intellectuels du premier rang, vous pouvez trouver l’intégralité de l’article sur le Thé Matcha ).

Replaçons les choses dans leur contexte.

(paragraphe à lire avec la voix de Stéphane Bern dans secrets d’Histoire, svp)

L’origine de cette boisson remonte au 12è siècle , mais c’est au 13 ème siecle qu’elle commence à être utilisée par les guerriers Samouraïs. Puis son utilisation s’étend et le Matcha devient partie intégrante de la Cérémonie du Thé.

Très fort en théine et donc ayant des vertus sur la concentration et l’attention, il accompagnait parfaitement les cérémonies et méditations bouddhistes, qui nécessitent de longues heures de veille.

Cette cérémonie relie donc étroitement les rapports entre le Matcha (抹茶), le bouddhisme et les différentes écoles de thé. Avec elles, cette poudre verte se vit assigner une dimension symbolique et mystique nouvelle, qui peu à peu fit de ce thé un trésor national.

Voilà pour le point culture.

En pratique, vous prenez des feuilles de thé. (déjà c’est bien, vous êtes sur la bonne voie).

C’est en les dépliant pour le séchage, au lieu de les enrouler comme pour les autres variétés de thés, que vous obtenez du Tencha (碾茶). Ce Tencha donc, est destiné à être réduit en poudre (aussi fine que de la farine), en l’écrasant entre deux pierres qui feront office de meules.

Bon vous me direz, tout ça c’est bien joli, mais ça ne vous dit rien sur la façon de le préparer, chez vous.

Car si vous voulez vous la jouer à la vraie, il va vous falloir procéder au rituel charmant de la cérémonie du Thé japonaise.

On se met en mode Geisha

Mais non, je plaisante. Nul besoin de se déplacer à petits pas en tongs chaussettes ni de se faire une bouche rouge en cul en cœur pour préparer ce petit encas.

Cela dit si vous voulez jouer le jeu, et réaliser ce rituel dans les règles de l’art, il vous faudra quelqfouet matchaues ustensiles.

  • Un bol de cérémonie (vendu SEULEMENT 57€ le mini bol sur le site palaisdesthés, nan mais serieux !) (et OUI, votre tasse IKEA fera parfaitement l’affaire)
  • Une écope en bambou (ou une simple cuillère dans la version « Pour les Nuls »)
  • Un petit fouet, le Chasen (茶筅). Alors celui là en revanche, vous n’y couperez pas. Déjà parce qu’il me semble impossible de plonger votre énorme fouet à pâtisserie dans un récipient de la taille d’un mug, et surtout parce que ce petit objet traditionnel est quand même super choupi, et qu’il donnera sans nul doute un certain panache à votre style, à l’heure du goûter. (A shopper ici ou ici)

Donc vous prélevez un peu de poudre de Matcha avec la cuillère ou le truc en bambou l’écope , (1,75g par petit bol soit 1 cuillère à café rase), versez votre eau bouillante dessus (75 ml environ), et vous fouettez avec le Chasen, jusqu’à obtenir un mélange lisse,sans grumeau ni résidu de poudre.

C’est prêt! Dégustez…

C’est bon pour quoi ?

Il faut savoir que les Samouraïs considéraient ce thé comme un médicament.

Sans aller jusque là, il est aujourd’hui reconnu comme l’un de ces super-aliments, parce qu’on lui confère de nombreuses vertus.

– Il est riche en catéchine, un antioxydant qui renforce le système immunitaire, lutte contre le cholestérol et prévient le cancer.

– Il est riche en théine, ce qui agirait sur le cœur et le système cardiovasculaire comme un léger stimulant.

– C’est aussi un anti stress bien connu puisqu’il agit sur l’état de tension des vaisseaux sanguins, notamment par ses vertus vasodilatatrices.

Enfin, une étude réalisée par le Professeur Moi-Même de l’université de Mon Appartement (Vietnam), a prouvé que la préparation d’une tasse de thé sur un joli plateau et  30 minutes de dégustation et bavardages avec une amie a un pouvoir relaxant, avec 57 % d’augmentation du sentiment de bien être , 73% de satisfaction gustative, sans parler de tous ces ragots renseignements glanés au sujet de la nouvelle nana de Jean-Luc.

cupoftea

J’en trouve où ?

Eh oui, mais alors, où trouver ce fameux thé ?

Dans les supermarchés traditionnels en France, vous trouverez certainement du thé Matcha, mais comme bien souvent il s’agira d’une version aromatisée au Matcha ou d’un mélange de plusieurs thés.

En effet le véritable Matcha direct from Japan est un peu plus dur à débusquer, mais loin d’être introuvable .

Testez les épiceries fines de votre ville, ou si vous habitez dans une plus grosse agglomération, cherchez carrément un magasin d’importation asiatique ( japonais idéalement).

Sinon, voici quelques pistes pour s’en faire livrer directement à la maison, via certains sites internet. La qualité et l’origine sont garantis et contrôlés, de plus vous trouverez chez ces vendeurs tout le petit matériel nécessaire dont on a parlé plus haut.

Le marché japonais, Le palais des thés, Jugetsudo en sont quelques exemples !

Pour l’utilisation en pâtisserie, dirigez vous plutôt vers ces sites, où vous garderez le goût et la couleur mais sans vous ruiner :

 Nishikidori, Keldélice ou chez CookShop

Le Matcha à toutes les sauces

Pour l’écriture de ce post je suis partie en immersion dans mon supermarché Viet’. Bon, ce n’était pas très difficile puisqu’il se situe au 1er sous sol de mon building mais bref !

J’ai donc fait la razzia de toutes les bizarreries de couleur verte que j’ai pu trouver, j’ai acheté ce qui était mangeable et j’ai seulement pris en photo pour vous montrer le reste :-).

Immersion oui, Intoxication,non.

Je recommande clairement les KitKat et la Häagen-Dazs au matcha, pour le  reste,hum…. je vous laisse goûter !

matcha flatlay

goût matcha

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *